Jiddu Krishnamurti. Truth is a Pathless Land. New York 1928, Ojai 1930

La Vérité est un pays sans chemins, que l'on ne peut atteindre par aucune route, quelle qu'elle soit : aucune religion, aucune secte.  Tel est mon point de vue: et je le maintiens d'une façon absolue et inconditionnelle.  La Vérité étant illimitée, inconditionnée, inapprochable par quelque sentier que ce soit, elle ne peut pas être organisée.  On ne devrait donc pas créer d'organisations qui incitent les hommes à suivre un chemin particulier.  Si vous comprenez bien cela dès le début, vous verrez à quel point il est impossible d'organiser une croyance.  Une croyance est une question purement individuelle, et vous ne pouvez ni ne devez l'organiser. Si on le fait, elle devient une religion, une secte, une chose cristallisée, morte, que l'on impose à d'autres.  C'est ce que tout le monde essaie de faire. La Vérité est ainsi rétrécie et transformée en un jouet pour ceux qui sont faibles, pour ceux dont le mécontentement n'est que momentané. Jiddu Krishnamurti [...]

Lire la suite

Du Tout et Du Rien: Une conspiration spirituelle

     photo A.Verdiani Sur la surface de la Terre maintenant exactement, il y a de la guerre, de la violence et tout semble horrible. Mais, simultanément, quelque chose de calme, d’apaisant et de caché est en train de se passer et certaines personnes sont appelées par une lumière supérieure. Une révolution tranquille qui vient de l'intérieur. De bas en haut. Il s'agit d'une opération globale. Une conspiration spirituelle. Il y a des cellules de cette opération dans chaque nation sur la planète. Vous ne nous voyez pas à la télévision. Ou ne lisez à notre sujet dans les journaux. Ou n’entendez nos paroles sur les radios. Nous ne cherchons pas la gloire. Nous n'utilisons pas d'uniformes. Nous arrivons sous plusieurs formes et tailles différentes. Nous avons des costumes et des couleurs différentes. La plupart travaillent de manière anonyme. Silencieusement, nous opérons hors de la scène. Dans chaque culture dans le monde. Dans les villes, grandes et petites, dans les montagnes et les vallées. Dans les fermes, les villages, les tribus et les îles lointaines. Nous pourrions nous croiser dans la rue. Et ne pas réaliser ... Nous continuons déguisés. Nous sommes dans les coulisses. Et nous ne nous soucions pas de qui gagne la médaille d'or du résultat, juste oui, que le travail soit fait. Et, de temps en temps, nous allons nous croiser dans la rue. Nous échangeons des regards de reconnaissance et poursuivons notre chemin. Pendant la journée, beaucoup sont déguisés dans leurs emplois normaux. Mais la nuit dans les coulisses, le vrai travail commence. Certains nous appellent l’armée de la conscience. Lentement, nous construisons un nouveau monde. Avec le pouvoir de nos cœurs et de nos esprits. Nous poursuivons avec joie et passion. Nos ordres nous viennent de l’Intelligence Spirituelle Centrale. Nous lançons de douces grenades d’amour sans que personne s'en aperçoive; poèmes, étreintes, chansons, photos, films, mots affectueux, méditations et prières, danses, activisme social, sites web, blogs, actes de bonté ... Nous nous exprimons d'une manière unique et personnelle. Grâce à nos talents et nos dons. Étant le changement que nous voulons voir dans le monde. Ceci est la force qui meut nos cœurs. Nous savons que c'est la seule façon d'accomplir la transformation. Nous savons qu’avec le silence et l'humilité nous avons le pouvoir de tous les océans ensemble. Notre travail est lent et méticuleux. Comme dans la formation des montagnes. L'amour sera la religion du 21ème siècle. Sans pré-requis pédagogique. Sans nécessiter une connaissance exceptionnelle pour votre compréhension. Parce qu'il est né de l'intelligence du cœur. Invisible pour l'éternité dans l'impulsion d'évolution de chaque être humain. Soyez le changement que vous voulez voir arriver dans le monde. Personne d'autre ne peut faire ce travail pour vous. Nous recrutons. Peut-être vous joindrez-vous à nous. Ou peut-être nous avez-vous déjà rejoint. Tous sont les bienvenus. La porte est ouverte. Brian Piergrossi  Extrait de "The Big Glow" Page originale traduite par Christine – Vous êtes invités à partager ce texte à condition de respecter son intégralité et d'en citer la source: http://du-tout-et-du-rien.blogspot.com/. [...]

Lire la suite

pour une rentrée toute en joie… le Buen Vivir!

L’éducation à la joie et le Buen Vivir   Qu’est-ce qu’une transition vers une société du Buen Vivir ?  En quoi choisir d’être heureux est un acte de résistance politique par rapport à des sociétés où la démesure et le mal-être sont la racine des grandes fractures écologiques, sociales et financières que nous connaissons? Rencontre/débat avec  Antonella Verdiani et Patrick Viveret   le 10 septembre  au Café associatif "La Commune"   Repas à 19h30 / Intervenants à 20h30/45  La Commune 3 rue d’Aligre 75012 Paris tel : 01 43 41 20 55 (plutôt de 11h à 13h) lacommune.aligre@orange.fr [...]

Lire la suite

L’Art d’EtreS Heureux : les photos

Marcel Melon, Marie-Paule Roux et Patrice Van Eersel Quelques uns des intervenants devant le Palais des Papes (de gauche à droite): Marie-Paule Roux, Antonella Verdiani, Denis Marquet, Marie de Hennezel, Gilles Tiberghien, Véronique Jannot, Patrice Van Eersel, Meena Compagnon, Marcel Melon, Thierry Vermont Marie-Paule Roux, Patrice Van Eersel et Christine Mallen Thierry Janssen  Véronique Jannot et Meena Compagnon  Marcel Melon MERCI!!! [...]

Lire la suite

Avant les vacances, offrez-vous la joie du stage du week-end du 14 et 15 juin!

 EDUQUER à LA JOIE Module de base * pour enseignants, éducateurs et parents (2 jours) La formation a pour objectif d'accompagner enseignants, parents et tous ceux qui sont dans le métier de la transmission de la connaissance et du savoir-faire, à s'orienter dans la recherche de solutions concrètes à adopter au quotidien avec les enfants et les jeunes.  A partir du partage des expériences des participants, le stage offrira des notions théoriques et des informations pratiques, mais surtout des exercices efficaces à proposer à l'école et à la maison pour vivre l'actuel moment de changement dans la perspective de la Joie de vivre, véritable tâche de l'éducation.  * le dernier selon cette formule (qui changera à la rentrée).   Le stage sera animé par :  Antonella Verdiani, docteur en sciences de l’éducation, formatrice, conférencière  Antonella Verdiani  Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Actes Sud 2012 Page Facebook :  Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Printemps de l’éducation :  www.printemps-education.org  et Evelyne Girard, clown, art-thérapeute, formatrice en expression vocale.  Jour 1 : Présentation, cadre et règles de protection Mise en commun des expériences des participants (motivations, attentes, objectifs...) La Joie, c’est quoi ? L’approche de l’éducation intégrale et transdisciplinaire De la joie - émotion à la Joie - état : un parcours éducatif Exercices : vivre la Joie ! Les 4 étapes de l’éducation à la Joie : les 4R, reconnaître, résonner, révéler, réveiller ... 1. Reconnaître (comment reconnaître l’autre, ses passions, ses espoirs ? Se reconnaître ?) Exercices Mise en commun et clôture de la journée   Jour 2 : Eveiller la Joie intégrale 2. Résonner (« entendre avec l’oreille de l’autre ») Exercices 3. Révéler (lever le voile...) Exercices et mise en commun 4. Réveiller (le « maître d’éveillance ») Exercices et mise en commun Des outils pour éduquer à la joie Références pédagogiques en France et dans le monde Partage final et clôture du séminaire Où, quand, combien? A Paris (14ème)    Les 14 et 15 juin 2014  (9h30 - 17h30) Prix : 180€  150 € pour les adhérents au Printemps de l'éducation  (www.printemps-education.org) Nous consulter si difficultés de paiement. Inscriptions et renseignements : girard.evelyne@wanadoo.fr                                                  ILS ONT DIT DE NOUS... "Il me tardait d'écrire pour vous dire au combien ce stage m'a été important et continuera de raisonner en moi ceci pour longtemps je l'espère. Je n'avais jamais réellement "contacté ma joie" auparavant, je crois que je devenais trop sérieuse dans ma nouvelle vie et il était temps pour moi d'avoir ce déclic. (...) Vous avez réussi à nous faire sortir de notre zone de confort sensoriel et ça je ne l'avais jamais encore expérimenté (ni écrit tel quel d'ailleurs).La joie est aussi selon moi le seul vecteur qui permettra de lier les être humains entre eux et donc de contribuer à plus de paix dans le monde." O. "En nous accompagnant lors de ce stage, vous avez ouvert en moi un nouveau chemin. Merci." I. "... j'ai participé au stage "Education à la Joie" qui m'a enchanté, que je garde profondément à coeur depuis, et dont je ne cesse de faire les louanges à qui me semble concerné. ... Or ce WE a profondément résonné avec mes réflexions du moment en y apportant du concret et de la Joie extrêmement communicative !" Chantal "Merci à Antonella qui nous a apporté avec une grande simplicité, le fruit de ses précieuses années de recherches en sciences de l’éducation et qui nous a fait vivre de belles expériences. Si je suis en paix avec moi-même, l’enfant le sera aussi puisqu’il est mon miroir J’ai aimé votre élan et votre enthousiasme." Véronique. "Avec Evelyne, il y avait un bon équilibre entre le mental, le corps et l’émotionnel." Hugo "Merci pour cette belle grande bouffée d'oxygène enivrée de joie et de liberté à emporter toujours avec soi." Stéphanie [...]

Lire la suite

Trucs et astuces pour ouvrir une école différente

Atelier à Paris avec Laetitia Sauvage             co-fondatrice de L'Ecole Oasis des enfants, Ile de la Réunion                  Comment créer une école une école « différente » des écoles du système conventionnel, plus libre, plus ouverte aux valeurs de solidarité, coopération entre les élèves, partage entre les enseignants, bien-être ? Cela semble un rêve impossible à réaliser pour beaucoup de parents et professionnels de l’éducation qui sont découragés parfois par l’importance administrative des démarches, par le fait que ces écoles doivent se situer (au moins au début) dans le privé, donc inaccessibles par les frais de scolarité à la majorité des familles, par le manque de place, de bâtiments conformes eux règles, Pourtant, des exemples existent et fleurissent tous les jours dans la planète ! Et même en France, de pareils rêves se concrétisent ! Voici l’exemple de Salanganes, association éducative qui a posé la première pierre d’une école maternelle et primaire à l’Ile de la Réunion. L’Oasis des enfants ouvrira ses portes à la rentrée 2014/2015 et accueillera des enfants de 4 à 11 ans. C’est une école plurilingue, artistique et écologique qui a pour vocation de devenir une école publique expérimentale. Comment ont-ils fait ? Quelle a été la méthodologie adoptée ? Le processus ? Quels « trucs et astuces » après 4 années d’expérimentation peuvent être partagés ? Pendant une journée, Laetitia Sauvage une des fondatrices de ce projet, vous ouvrira les portes de son expérience dans la création de cette école « de rêve» et pourtant concrète. Elle témoignera de l’importance de clarifier votre intention et votre vision avant de vous lancer. Des exercices vous seront proposés ainsi que les premiers éléments d’une méthodologie de projet, base d’une formation que nous vous proposerons.     ( à revoir... TEDx :https://www.youtube.com/watch?v=9ryWNepzPDk ) Après un Master en Communication interculturelle spécialisé en Didactique des langues, Laetitia Sauvage est engagée dans un travail de recherche doctorale en Sciences de l’éducation. Fondatrice d’un centre de ressources pour l’enfance dont elle coordonne aujourd’hui les différentes activités, elle intervient actuellement après 5 années d’enseignement universitaire auprès d’un public adulte dans le cadre de la formation professionnelle. Plusieurs stages en lien avec la formation continue, la communication non violente et les processus d’intelligence collective complètent son parcours qu’elle oriente essentiellement vers la recherche et l’innovation pédagogique. Aujourd’hui responsable pédagogique de Salanganes, centre de ressources pour l’enfance, elle coordonne offre de formation, accueil pédagogique innovant et mise en place d’une école alternative. Trucs et astuces pour ouvrir une école différente | Printemps de léducation Lieu : Paris (adresse à préciser selon le nombre d’inscrits) Coût de la journée : tarif plein 80€ – tarif étudiant et chômeur 50€ (nous consulter si difficultés).  Inscriptions : contact@printemps-education.orgDate : Dimanche 29 juin 2014 9 h 30 à 17h30 [...]

Lire la suite

Demain à Toulouse!

FORUM DE TOULOUSECentre de Congrès Pierre Baudis LA TRANSFORMATION SOCIALE ET ECONOMIQUE DE LA SOCIETELe Vendredi 2 MAI 2014Avec la collaboration d’Ariane Editions : http://editions-ariane.com/ [...]

Lire la suite

Eduquer à la JOIE dans les e.Days!

  Conférences, ateliers, expositions, spectacles vivants Culture de nouveaux liens avec Moi, l'Autre & la Nature du 28 mai au 1er juin 2014  à la Ferme des Noyers à Hermanville sur Mer (Calvados)  4 journées pour réenchanter notre monde ! Day1 - Cultivons l'orientation vers la joie, Day2 - Cultivons la conscience de l'abondance, Day3 - Cultivons l'écologie et l'harmonie entre soi et les autres, Day4 - Cultivons la conscience et la paix intérieure LE PROGRAMME Début mai, Sommet des e.Days : les WEBe.Days Quelques soirées d’audios conférences interviews vous seront proposées pour vous inspirer à participer aux e.Days!               Le mercredi 28 mai à 19h30  La soirée d’ouverture des e.Days consiste à nous brancher, à nous connecter entre nous. Pour cela, rdv est donné à chacun à 19h30 à la ferme des Noyers pour vivre une grande soirées en lien direct avec Barbara Marx Hubbard (Santa Barbara, Californie USA). Lydie LM, la créatrice des e.Days vous accueille. Le jeudi 29 mai, Day 1 : LA JOIE  La seule motivation qui puisse aujourd’hui nous faire lever le matin dans le bien être, c’estLA JOIE! La joie de faire ce qu’on aime faire, dans un lieu qu’on apprécie, la joie de rencontrer des personnes qu’on aime, de partager, de nous connecter avec ces personnes, la joie d’être qui nous sommes vraiment sans nous cacher derrière les masques Les intervenants de cette journée (entre ateliers et conférences/tables rondes) nous aideront à considérer notre motivation sous l’angle de notre JOIE, à nous connecter avec l’état, et la vibration de la joie. 9h30/12h30 Atelier du Happylab avec Joanna Quelen, Jessica Hollender et Benoit Volatier 12h30/ 13h45 : Repas et e.Days vidéos 14h/15h Florence Servan Schreiber (3 kiffs par jour et Power patate) sur skype 15h15/18h  Antonella Verdiani et Patrick Viveret. Plaidoyer pour la joie 20h30 scène jeunes off chant, 21h Estelle Penain slameuse poétesse, 22h Etienne Hayem et Yoni Zarka (guitare, chant, alto) Le vendredi 30 mai, Day 2 : L’ABONDANCE l’économie Marcelle della Faille, la marraine des e.Days et d’autres pionniers “à propos de l’argent” nous offrirons leurs visions, leurs expériences, et nous inspireront de leurs fonctionnements quand à leur rapport à ce moyen d’échange qu’est l’argent. 9h30/12h30 Atelier de  Marcelle della Faille (L’argent, nerf de la paix) 12h30/13h45 : Repas et e.Days vidéos 14h/15h  Antonin Léonard  (OUISHARE), sur l’économie  15h15/16h15 Etienne Hayem (Symba) monnaie complémentaires 16h45/17h45  Maxence Layet (ORB’S l’Autre Planète) sur l’économie écologique 20h30  : Spectacle de et par Zaïa, "La Gueule de l’Emploi"      Pot évolutionnaire sympathique. Le samedi 31 mai, Day 3 : L’ECOLOGIE Des pionniers dans deux disciplines  nous offriront leurs visions, leurs expériences, et nous inspireront de la joie qu’ils dégagent dans leurs partages. 9h30/12h30 Atelier Patrick Drouot  Ecosystème intérieur, écosystème extérieur : l’émergence des nouvelles logiques et thérapies quantiques dans le monde d’aujourd’hui. Un exercice pratique suivra son exposé : Du cœur quantique au le cœur spirituel, l’émergence d’une nouvelle logique de pensée. 12h30/ 13h45 : Repas et e.Days vidéos 14h/15h Un spectacle équin sera proposé dans la cour de la ferme. 15h15/16h15 Liliane Gagnon Drouot Rencontre avec notre source de sagesse et de créativité dans le cercle sacré de la vie. 16h45/17h45  Luc Bigé  Relations éthiques avec la nature (nature, l’Autre et moi même)  20h30 : Spectacle de et par Seymour Brussel, Ma Patiente a des Limites      Pot évolutionnaire sympathique. Le dimanche 1er juin, Day 4 : LA CONSCIENCE La conscience est le chemin de la paix intérieure, essentiel et indispensable pour laisser émerger notre voix intérieure, notre impulsion intérieure, et laisser s’exprimer notre créativité unique! 9h30/10h45 : Danser, avec Lucille Hervieux 11h/12h30 : Conscience du corps et santé avec Seymour Brussel  12h30/13h45 : Repas et e.Days vidéos 14h/15h30 Nicole Aknin et  Gyorgyi Szabo, en duo, Pour une spiritualité incarnée 15h45/16h45 Anne de Bethencourt et Christine Guinebretière en duo – One Life - Donner du sens à sa vie, donner du sens à La vie ! 16h45 Goûter évolutionnaire sympathique Billetterie ICI pour réserver et acheter votre place! www.edaysfestival.com Allez découvrir et AIMER (liker) La page facebook des e.Days [...]

Lire la suite

Pour une enfance heureuse

Un livre fondamental pour comprendre les mécanismes cérébraux, mais surtout pour apprendre quelles sont les conséquences de la VEO, la Violence éducative ordinaire sur les enfants et les futurs adultes...A lire et relire!  par Catherine Gueguen, pédiatre Des découvertes récentes sur le développement du cerveau bouleversent notre compréhension de l’enfant quant à ses besoins affectifs essentiels pour devenir  un être humain épanoui. Qu’est-ce qui favorise le bon développement de l’être humain ? Les progrès réalisés ces dix dernières années dans la connaissance du cerveau affectif de l’enfant sont considérables et nous permettent de mieux répondre à cette question. Ces découvertes scientifiques vont toutes dans le même sens, modifient notre compréhension de l’enfant et nos idées préconçues sur une bonne éducation : une relation « idéale », empathique, soutenante, aimante se révèle la condition fondamentale pour permettre au cerveau d’évoluer de manière optimale pour déployer toutes ses facultés affectives (vécus et expression des émotions, sentiments, capacité relationnelle) et intellectuelles (mémoire, apprentissage, réflexion). Durant les premières années de la vie, le cerveau est très vulnérable : les relations des parents et de l’entourage avec l’enfant ont des effets profonds sur les structures et les circuits cérébraux, sur le développement global de son cerveau, qui n’atteindra sa maturité qu’à la fin de l’adolescence. Ces relations retentiront ainsi de façon déterminante sur le comportement social et cognitif de l’enfant, notamment sa capacité à surmonter le stress, à vivre ses émotions et à exprimer son affectivité. La particularité du cerveau de l’enfant est d’être très  malléable, (il se modifie), très immature et très vulnérable. Durant tout son parcours de vie, les premières années d’un être humain sont les années durant lesquelles son cerveau est le plus fragile. Tout ce que va vivre l’enfant , toutes ses expériences affectives, relationnelles  vont s’imprégner au plus profond de lui, dans son cerveau, modifiant , modelant, ses neurones , ses circuits cérébraux, ses molécules cérébrales, ses structures cérébrales et même l’expression de certains gènes. Quand l’enfant a la chance d’avoir autour de lui des adultes attentifs, bienveillants, aimants, empathiques, l’enfant va se développer au maximum de ses possibilités aussi bien au niveau intellectuel qu’affectif. A contrario, quand l’enfant est entouré d’adultes durs, rigides, non empathiques, les conséquences se feront sentir sur sa santé physique, psychologique ( anxiété, dépression, agressivité) et sur son intellect. Un autre point important à connaître est de savoir que le cerveau de l’enfantextrêmement immature explique que l’enfant n’est pas encore capable de faire face à ses  émotions. Par exemple, nombre d’adultes se plaignent que leur enfant de trois ans fait des caprices, des colères, hurle,  a des cauchemars, ne veut pas dormir seul etc. Mais c’est normal à cet âge ! La partie du cortex qui contrôle nos impulsions ne commence à mûrir qu’entre 5 et 7 ans. En dessous de 5 ans, le cerveau archaïque et émotionnel domine et l’enfant se contrôle difficilement : il tempête pour obtenir ce qu’il aime, de même qu’il est traversé par des peurs incontrôlées, de véritables angoisses et de très grands chagrins. Il ne s’agit ni de caprices, ni d’un trouble pathologique du développement mais la conséquence d’une immaturité  de son cerveau Nous adultes nous avons dans notre cerveau une structure très complexe, le cortex préfrontal, qui nous permet quand nous sommes envahis d’émotions désagréables, d’analyser la situation, d’y réfléchir, de prendre du recul, de réaliser que nous pouvons agir autrement. Le cortex préfrontal chez l’enfant n’est pas du tout mature, les circuits qui relient ce cortex avec le cerveau émotionnel ne sont pas encore bien fonctionnels. Son cerveau émotionnel et archaïque sont dominants. C’est pourquoi l’enfant va réagir impulsivement soit en attaquant soit en fuyant, c’est le cerveau archaïque. L’enfant petit reçoit les émotions de plein fouet, sans filtre, sans possibilité de s’apaiser seul. Quand il est en colère, quand il est triste, angoissé, a peur, ses émotions sont extrêmement intenses, sans avoir la capacité de s’apaiser, de se consoler seul. Il ne peut pas. Quand l’entourage ne console pas l’enfant, il est en proie a des molécules de stress (cortisol, adrénaline) très toxique pour son cerveau en développement. Un comportement affectueux a un impact positif considérable sur la maturation des lobes frontaux de l’enfant. Il parviendra alors plus rapidement  à gérer  les émotions  envahissantes et les impulsions de son cerveau émotionnel et archaïque. Ce moment de la vie de l’enfant où il est soumis à de véritables tempêtes émotionnelles ne durera pas si les adultes apaisent l’enfant au lieu de le réprimander plus ou moins violemment, en le menaçant, en criant, en s’énervant, en punissant ou en  frappant. Chaque fois que l’adulte rassure, sécurise, console, câline l’enfant, a une attitude douce, chaleureuse, un ton de voix calme, apaisant, un regard compréhensif, il aide l’enfant à faire face à ses émotions et à ses impulsions. Etre empathique, aimant ne veut pas dire céder à toutes ses envies, à toutes ses impulsions. Dire non, lui transmettre des valeurs, lui donner des limites passent d’abord par notre attitude. Nous sommes un modèle pour lui. Les limites seront données avec calme et douceur sans jamais lui faire peur. La peur, le stress sont très néfaste pour son cerveau immature. La structure cérébrale qui apaise la peur n’est pas encore développée chez l’enfant. Nous adultes, avons les structures cérébrales qui nous permettent de faire face aux peurs et de pouvoir calmer notre amygdale cérébrale, centre de la peur. L’enfant lui ne peut pas calmer son amygdale cérébrale. La peur est donc très nocive durant les premières années de vie. Le stress quand il est intense détruit des neurones dans de nombreuses parties du cerveauLes paroles utilisant le chantage, les menaces, les paroles dévalorisantes, les gestes brusques ou brutaux : pousser l’enfant, le tirer, ou le frapper , faire peur à l’enfant en criant, faisant  les gros yeux.  Toutes ces attitudes  provoquent un stress très important très préjudiciable pour le cerveau de l’enfant. : l’enfant devient anxieux, déprimé, triste . Quand l’enfant est stressé son organisme sécrète de l’adrénaline, du cortisol, molécules qui en quantité modérée ne sont pas nocives mais qui  deviennent très toxiques quand leur sécrétion est fréquente et abondante. Lors de stress important, chronique  le cortisol  peut détruire les neurones dans des structures cérébrales très importantes (cortex frontal, hippocampe, amygdale, cervelet, corps calleux). La peur empêche de penser et d’apprendre. Apprendre est essentiel pour un enfant. Il a soif d’apprendre, de découvrir, de comprendre. Plus l’apprentissage baigne  dans une atmosphère soutenante et encourageante pour l’enfant, meilleures seront sa mémorisation et sa compréhension. Le stress qui règne dans une classe, la peur du regard des autres ou  de paraître nul devant le professeur  et les camarades de classe, peuvent sont contre performants et altèrent l’apprentissage. Le stress subi par l’enfant quand il étudie peut diminuer le nombre de neurones dans l’hippocampe, (structure dévolue à la mémoire et à l’apprentissage) voire même les détruire. Quand les enseignants intègrent ces connaissances sur les effets délétères du stress sur le cerveau de l’enfant, ils modifient leur manière d’enseigner et  les enfants ne subissent plus de pression inutile. L’ambiance dans la classe devient agréable aussi bien pour l’enseignant que pour les enfants. Ils sont alors disponibles pour apprendre et les résultats s’améliorent. En effet, que se passe-t-il au niveau de l’hippocampe quand les professeurs pressurisent leurs élèves, ont des paroles négatives, blessantes, humiliantes ? : « Tu ne comprends rien, tu es vraiment nul, tu es en dessous de tout !! » Que se passe-t-il quand les parents, de même, mettent de la pression, s’énervent, crient par exemple, lors des devoirs le soir à la maison ? : «  Tu n’apprendras donc jamais rien ! Tu es un bon à rien, tu es un incapable ! Qu’est-ce-que qu’on va faire de toi plus tard ? » Dans ces situations, les professeurs et les parents altèrent les capacités d’apprentissage, de mémorisation et de réflexion de l’enfant, à l’inverse du but recherché. En 2012, une étude réalisée par Joan Luby, professeur de psychiatrie à l’université de Saint-Louis, montre que lorsque la mère soutient, encourage son enfant quand il est petit, son hippocampe augmente de volume. Cette étude concerne 92 enfants et révèle  le lien entre une attitude soutenante dans la petite enfance et l’augmentation du volume de l’hippocampe entre 7 et 13 ans. Dès que le stress est là, les circuits qui nous permettent de penser, d’apprendre, de réfléchir, de mémoriser sont perturbés voire inhibés. Plus le stress est intense, plus nous sommes dépossédés de nos facultés intellectuelles et penser clairement n’est plus possible. C’est un cercle vicieux : quand l’enfant a peur, il apprend mal, a de mauvaises notes, est en situation d’échec. Il se sent alors nul, humilié et ne veut plus aller en classe. Les méthodes d’enseignement  bannissant totalement la peur et le stress sont beaucoup plus agréables et satisfaisantes pour le professeur mais en plus permettent aux élèves, aux  étudiants de mieux apprendre, de mieux mémoriser et d’être plus créatifs. Le petit de l’homme a  besoin d’être entouré d’adultes empathiques qui montrent le chemin, l’élèvent dans une  ambiance chaleureuse, aimante, faite de respect et lui donnent confiance en lui-même et dans la vie. Si dès la petite enfance, l’enfant ne rencontre sur sa route que dureté, rigidité, non respect, le développement de son cerveau  peut être  altéré, entrainant des effets  négatifs  sur ses capacités cognitives et  affectives, sur son humeur avec des manifestations anxieuses, dépressives, agressives entravant sa vie personnelle et relationnelle. La dureté physique ou psychologique durant l’enfance freine le bon développement des enfants, a des répercussions sur sa vie d’adulte en terme de santé physique et psychologique et peut laisser une empreinte sur la génération suivante. C’est un coût très important pour la personne elle-même car elle souffre et ne s’épanouit pas  mais c’est un coût également pour toute la société qui prend en charge ses difficultés physiques et psychologiques parfois très importantes, ses difficultés d’apprentissage  et ses troubles du comportement qui peuvent conduire à des conduites d’agression, de délinquance. Etre chaleureux avec l’enfant, lui donner confiance, l’encourager, le soutenir, avoir du respect et de la considération pour  lui n’est pas une utopie mais est au contraire tout à fait réalisable si la motivation est là. Dr Catherine Gueguen En savoir plus sur le dernier livre de Catherine Gueguen « Pour une enfance heureuse – Repenser l’éducation à la lumière des dernières découvertes sur le cerveau » : http://www.laffont.fr/site/pour_une_enfance_heureuse_&100&9782221140925.html [...]

Lire la suite

Conférence/débat le mercredi 30 avril à 19h à Paris « Inventons un Printemps de l’éducation : savoir-être, confiance, joie, ouverture »

Pour vous inscrire:  http://www.printemps-education.org/inventons-un-printemps-de-leducation/ [...]

Lire la suite

Auroville – Ces écoles qui rendent nos enfants heureux

Le Club de Budapest a le plaisir de vous inviter  à une soirée qu’il co-organise avec les associations Auroville International France (AIF) et le Printemps de l'éducation  sur le thème   Auroville - Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Présentation d'Auroville et de l'éducation à Auroville avec Antonella Verdiani, Nadia Loury et Yves Fisselier Le Mercredi 26 Mars 2014 à 19h30  au Forum 104 104 rue de Vaugirard 75006 Paris  (Métro : Sainte Placide, Duroc ou Montparnasse) A la fin des années soixante, à côté de Pondichéry en Inde, l'idée d'une ville dédiée à l'unité humaine voit le jour, fondée sur l'expérience spirituelle d'un visionnaire indien du nom de Sri Aurobindo. C'est une Française, Mirra Alfassa, qui va tout mettre en œuvre pour qu'Auroville se matérialise. En 2013, ce projet de cité universelle réunit près de 2 500 personnes venant de tous horizons confondus, représentant près de 50 nationalités différentes. Dans ce contexte, l'éducation constitue l'un des aspects privilégiés pour mettre en œuvre cette vision. Nombreuses sont les écoles qui s'inspirent de "l'Education Intégrale" ou des principes du "Libre Progrès" ; quel sens revêtent les termes de "Libre Progrès" ou "d'Education Intégrale" ? Nous explorerons où et comment ils sont appliqués aujourd’hui. La soirée sera Co-animée par Antonella Verdiani, Présidente de l'association le "Printemps de l'Education", Nadia Loury Présidente d’A.I.F et Yves Fisselier du Club de Budapest. Antonella est l'auteure du livre publié par Actes Sud, "Ces écoles qui rendent nos enfants heureux", dans lequel elle relate l'exemple d'Auroville. Nous tenterons de répondre à ces questions avec la présence d'anciens élèves auroviliens qui partageront leur expérience. Pour vous inscrire en ligne : Le nombre de places étant limité, l’inscription est indispensable.  10 €, 5 € pour les étudiants et personnes en difficulté financière.  Verre de l’amitié. Cliquez sur ce lien pour vous inscrire : http://www.weezevent.com/auroville-ces-ecoles-qui-rendent-nos-enfants-heureux Si nécessaire, copiez le lien dans la barre d'adresse de votre navigateur. Contact : yves@fisselier.fr [...]

Lire la suite

LA JOIE D’ETRE HEUREUX : 20 MARS, JOURNÉE MONDIALE DU BONHEUR

... MALGRE' la crise, la pollution, le chômage, les guerres qui dévastent la planète, le trafic d'humain, les enfants soldats, l'inégalité hommes-femmes, les aliments qui nous empoisonnent, la violence sur les animaux, la déforestation, la fente des glaciers, etcetera ... AUJOURD'HUI LE BONHEUR EST NOTRE DROIT D'HUMAINS et le 20 mars est déclaré par les Nations Unies  Journée internationale du bonheur ! www.journeeinternationaledubonheur.org Voici des documents utiles: - Le Rapport Eurostat (Office statistique de l'Union européenne) qui démontre que le rapport entre PIB et espérance de vie ou décrochage ne sont pas automatiques: http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-19032014-CP/FR/3-19032014-CP-FR.PDF ... et en éducation?  - Le Sondage Viavoice : http://www.institut-viavoice.com/docs/Les-palmares-du-bonheur-professionnel_Viavoice-pour-Le-Nouvel-Observateur.pdf où on découvre, oh surprise! que les enseignant français sont tout en haut des professions qui rendent heureux. Une bonne nouvelle alors que l'on se penche plutôt sur la souffrance des enseignants (comme l'affirme le Café pédagogique : http://www.cafepedagogique.net)  - Le rapport "Bien-être et éducation : comment mettre le système éducatif au service de l’épanouissement des élèves ?" de la Fabrique Spinoza, think-tank du Bonheur citoyen, téléchargeable sur le site : http://fabriquespinoza.fr  - Living in the Flow, the Secret of Happiness, de Mihaly Csikszentmihaly, livre (en anglais), téléchargeable sur : http://www.happinessanditscauses.com.au ... et mon article "Le bien-être des enfants à l'école" : https://drive.google.com/file/d/0Bx-BWAG56y8ab2g4TDlFZG85YVE/edit?usp=sharing bonne lecture et  BONNE JOURNEE DU BONHEUR!!! [...]

Lire la suite

Retour du stage à ROMA

Grazie a Roberta e a alla sua scuola Zum Pa Pa!  + un peut bonus pour Roma ... ) [...]

Lire la suite

en collaboration avec le Centre d’Education Biocentrique de Nantes…

Conférence Eduquer à la Joie par Antonella Verdiani   le vendredi  21 mars de 19h45 à 22h   Salle Bonnaire   –   1 rue de Koufra   –    Nantes entrée : 5 €  Eduquer à la joie c'est nourrir et cultiver notre partie humaine la plus lumineuse, la joie, pour qu'elle demeure notre moteur d'évolution interne et devienne notre puissance d'action collective dans la construction de la paix.  Antonella Verdiani La conférence sera suivie par un Atelier pratique  Oser la Joie de 22h à 23h30 avec Alain Lucas - responsable du CEBO Conférence  + séance de Biodanza :  20 € en réservation avec arrhes - 25 € sur place ATELIERS du week-end : samedi 22 mars de 14h à 21h Eduquer à la Joie par Antonella Verdiani Docteur en Sciences de l'éducation, ex spécialiste de l'éducation à la paix à l'Unesco, auteur du livre   Ces écoles qui rendent nos enfants heureux - Pédagogies et méthodes pour éduquer à la joie coédition Actes Sud / Colibris 2012  CONSULTER Extrait du livre : http://www.colibris-lemouvement.org/comprendre/collection-domaine-du-possible/ces-ecoles-qui-rendent-nos-enfants-heureux Antonella est initiatrice du mouvement Printemps de l'éducation, réunissant des associations, institutions et individus qui militent pour un changement de l'éducation et de l'école, centré sur le bien-être et l'épanouissement des enfants et des enseignants, dans la perspective de la Joie de vivre, véritable tâche de l'éducation www.printemps-education.org        et dimanche 23 mars de 9h à 17h30 Empathie Vivante et Joyeuse  par Alain Lucas Diplômé en sciences de l’éducation et psychologie du travail. Responsable de formation d’enseignant, de formateur depuis 20 ans et du CEBO,  Centre d’éducation Biocentrique de l’ouest. L’empathie est plus souvent associée à une dimension thérapeutique, d’écoute des difficultés, d’émotions délicates à exprimer qu’au partage de la bonne humeur, la joie, la candeur... Dans notre posture d’enseignant, de parent nous la faisons peu vivre sous cette forme, car nous avons appris à éduquer en associant cette responsabilité dans et avec le plus grand sérieux. De ce fait dans les relations éducatives, les enfants, les élèves par empathie ou mimétisme adoptent ce sérieux, cette règle, cette concentration qui dans leur corps d’enfant est synonyme de contraction. Les neurosciences démontrent que ce stress n’est pas utile, ni juste pour des apprentissages sains et durables, et surtout pour une construction identitaire. Ceci génère plutôt une association de l’effort, du travail, du labeur comme un devoir, de la contrainte, de la frustration, plutôt qu’une motivation issue du désir, de plaisir, de joie d’apprendre à vivre et de partager. Cette empathie et la joie sont facilitées et possibles quand nous nous sentons présent et vivant, car comment sentir ce que vit l’autre, si nous ne sommes pas dans le senti pour nous-mêmes ? Comment percevoir et sentir le bon, le beau, la joie, le vivant, le merveilleux chez l’autre si nous nous ne le sommes pas donné ou offert pour nous ? Il est urgent et prioritaire, de cultiver et se centrer sur cette empathie joyeuse car c’est cette présence avant tout que nous avons d'abord à transmettre et à partager au lieu de se centrer sur des savoirs et des règles. Thomas d’Asembourg nous rappelle que « les enfants n’écoutent pas ce que nous disons, mais ce que nous sommes». Ce stage propose d’accroitre et de renforcer une présence à soi donc au vivant, et a partir de cette présence vivre des expériences de relations vivantes ou d'empathie joyeuse avec l’autre et la vie. L'invitation sera aussi de développer la qualification, chez soi et pour l autre, véritable acte de reconnaissance signifiant le partage de la connaissance de ce qui nous rend pleinement humain. Reconnaitre et qualifier le beau et le bon de l’existence, enjeu urgent et responsabilité décisive de toute éducation tournée vers le respect de la vie et de son expansion. L'ambition est de réhabiliter les relations et les pédagogies en lien avec la vie, la bienveillance et la joie, de les intégrer et de les incarner à l'école et à la maison, affirmant l'actuel moment de changement la journée: 60 € en réservation 30 € d'arrhes à l'ordre de ABE  10 route de la bridonnière 49270 la Varenne - 75 € sur place le wk : 100 € en résa (50 € d'arrhes) - 120 € sur place Lieu : salle Omnisport Marcel le Bonniec – annexe 2 – Bd Pasteur – Ste Luce / Loire Info – réservation : 02 40 96 89 80 / 06 76 55 04 58  education-biocentrique@orange.fr -------------------------------------- Texte conférence :  pour une école du vivant et une éducation pour apprendre à vivre Colloque international “école sans murs” Université Paris 8, département sciences de l'éducation novembre 2013 pour Télécharger  cliquer  : Texte_conférence_éducation_biocentrique_colloque_université_paris_8_sciences_éducation_nov_2013                              [...]

Lire la suite

Prochaine conférence « L’éducation à la joie et au bien être des enfants à l’école »

L’association DEMOCRATIE ET SPIRITUALITE en partenariat avec le PACTE CIVIQUE a le plaisir de vous inviter à la soirée consacrée au thème de           L’éducation à la joie et au bien être  des enfants à l’école  par Antonella Verdiani et l’association lundi 10 mars de 19h à 21h dans les locaux de l’ODAS : 250 bis boulevard Saint-Germain (métro Solférino) Portail d’entrée, code 12A16 ; porte intérieure dans le hall à droite 73512   1er étage à gauche en sortant de l’escalier, à droite en sortant de l’ascenseur. --------------------------- Et si nous éduquions nos enfants à la joie et au bien-être? De plus en plus d’écoles publiques ou privées, à la maison, en communauté, autogérées, démocratiques, ouvertes, libertaires, osent aujourd’hui se détourner d’une conception de l’éducation imposée par l’institution. Ainsi s’épanouissent de nombreux mouvements et courants nouveaux, basés sur des pédagogies alternatives. Le mouvement du Printemps de l'éducation a comme mission de relier ces initiatives pour qu'elles sortent du cadre "alternatif", mais aussi de rendre visibles les actions de ces maîtres, enseignants, éducateurs qui, même au sein de l'institution, innovent pour le bien - être des élèves et de toute la communauté éducative.   Antonella Verdiani  www.printemps-education.org www.antonellaverdiani.com  [...]

Lire la suite

Stage a ROMA (en italien)

...PER LA PRIMA VOLTA A ROMA!!! EDUCARE ALLA GIOIA modulo di base aperto a tutti ROMA, 1- 2 marzo 2014 Educare dovrebbe essere sinonimo di benessere  per gli insegnanti, i genitori e soprattutto per i bambini E se facessimo della felicità e della Gioia di vivere  e d’imparare, i veri scopi dell’educazione e  della relazione adulto-bambino?  Lo stage, interattivo e articolato su 2 giorni, ha come obbiettivo di aiutare insegnanti, genitori, e tutti coloro che sono nel mestiere della trasmissione di conoscenza e savoir-faire a riscoprire la GIOIA come motore di conoscenza di sé e degli altri. A partire da un condivisione delle esperienze dei partecipanti, la formazione fornirà delle nozioni teoriche, delle informazioni e soprattutto degli esercizi da proporre a scuola e a casa per vivere l'attuale momento di cambiamento nella prospettiva della GIOIA di vivere! Il modulo di formazione è flessibile e richiede una partecipazione attiva degli iscritti.   Formatrici  ANTONELLA VERDIANI  dottoressa in scienze dell’educazione, autrice, formatrice (maggiori informazioni su questo sito : à propos de moi ) EVELYNE GIRARD clown, arte-terapeuta, formatrice in espressione vocale Quando?  Sabato e domenica 1-2 marzo 2014 Sabato 9,30 - 17,30  Domenica 10,00 - 18,00 Dove?  Allo Zum Pa Pa in Via Britannia 70/a, Roma Quanto?  Dato che si tratta di uno stage di "scoperta", la partecipazione è  libera e "cosciente"!! INFORMAZIONI E ISCRIZIONI AL 328 1246677 [...]

Lire la suite

Rencontre – débat avec Antonella Verdiani ce samedi 8 février à 15h à Rambouillet

Désordre global : initiatives locales  à Rambouillet et dans sa région Penser globalement, agir localement telle est la philosophie de la Fabric des Colibris et de nombreuses associations locales qui, dans une exposition, proposent de découvrir les actions mises en œuvre à Rambouillet et dans sa région pour répondre à une échelle locale au désordre global de notre planète. Après une brève présentation des causes, il sera proposé de découvrir comment les jardins partagés et familiaux, les transports doux, les AMAP, les échanges de services et de savoirspeuvent en partie répondre à ces défis. D’autres événements vont accompagner l'exposition dans Rambouillet et sa région : projections-débats, table ronde, spectacle de contes, théâtre, café citoyen, Slam, rencontre débat avec des auteurs de livres... Programme du Samedi 8 février 2014 : "Ces écoles qui rendent nos enfants heureux",  rencontre - débat (gratuit) avec l'auteur Antonella Verdiani,  à 15h à la librairie Labyrinthes,  passage Chasles - 2 à 6 rue Chasles, 78120 Rambouillet  [...]

Lire la suite

STAGE DU 15 et 16 FEVRIER

Stage « Eduquer à la joie » :  qui suis-je lorsque j'éduque, j'enseigne, je transmets? Dans ce stage nous allons interroger la question de la transmission du savoir être et du savoir, en relation à la joie, notre trésor intérieur, notre essence. Il s’agit pour nous de : -       savoir  être -       savoir être ensemble -       savoir connaître -       savoir faire en relation à ce qui existe de plus précieux en nous, la joie de vivre. Nos références sont les quatre piliers de l’éducation du Rapport à l’Unesco de la Commission internationale sur l’éducation pour le XXIe siècle, L’éducation, un trésor est caché dedans ( http://www.tact.fse.ulaval.ca/fr/html/delors_f.pdf ) : 1.     apprendre à être 2.     apprendre à être ensemble 3.     apprendre à connaître 4.     apprendre à faire Le lien entre « apprendre » et « savoir » est résolu dans la définition très large que nous avons choisi du terme « apprendre », que nous qualifions comme « un processus d’éducation et de connaissance tout au long de la vie » (learning). De plus, en français, le verbe « apprendre » a le double sens de acquérir ou de faire acquérir une connaissance (j’apprends en tant qu’élève, mais j’apprends (un cours) à un élève). La question se pose donc de savoir qui apprend dans la transmission (j’apprends en apprenant, je sais que je ne sais pas, ce qui rappelle la figure de Jacotot, le maître ignorant). Pour tenter de répondre à ces interrogations et à d’autres qui concernent essentiellement la posture de l’éducateur, il est question pour nous, avant toute autre démarche éducative, de commencer par le pilier « apprendre à être », ce qui fondera le parcours proposé et nous mettra en contact avec la partie plus lumineuse de nous-mêmes, la joie. Journée 1. 1.     Apprendre à être -       Présentation du déroulé détaillée -       Rappel des concepts et du travail développé pendant le module de base : o   la joie, le bien-être dans l’éducation o   l’éducation intégrale o   les 4R, reconnaître, résonner, révéler, réveiller, etc.). -       Autres notions : engagement, autorité, discipline, effort, fragilité, bienveillance, humanité,... -       Apprendre à être : qui suis-je lorsque j’enseigne ? d’où je pars ? quelles sont mes motivations ? prendre conscience, passer de agent à acteur, à auteur de sa propre vie... de son métier d’enseignant   -       Exercices : travail sur la posture/ l’éducateur que je suis/mes projections 2.     Apprendre à être ensemble -       La culture de la paix  et l’éducation à la paix (notion, références et cadre national et international) -       Pédagogies favorisant le vivre ensemble et la coopération (exemples) -       Méthodes et outils pédagogiques existants  -       Exercices coopératifs et jeux de rôle Journée 2. 3.     Apprendre à (se) connaître -       Méthodes et méthodologie (approche transdisciplinaire, systémique, intégrale, mind mapping, etc.) -       Exercices autour d’une méthode -       Un exemple de nouvelle méthode : la pédagogie fractale, une vision holographique -       Exercice : de l’intime à l’amplification (clown)/ faire parler un objet (il raconte son histoire) -       Les intelligences multiples (Gardner) et l’école -       Exercice et mises en scène 4.     Apprendre à faire -       Faire ou savoir-faire ? les savoir-faire immatériels et matériels (la reconnaissance du patrimoine immatériel au même titre que le matériel) et la question des compétences, la qualification (la spécialisation croissante face à la nécessité d’une approche globale) -       « Faire » n’est pas dévalorisant : alterner théorie et pratique (pédagogies coopératives) -       Stimuler la créativité -       Exercices  -       Conclusion du stage Le stage sera animé par  Antonella Verdiani, docteur en sciences de l’éducation, formatrice, conférencière  Antonella Verdiani Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Actes Sud 2012 Page Facebook : Ces écoles qui rendent nos enfants heureuxPrintemps de l’éducation : www.printemps-education.org  et Evelyne Girard, clown, art-thérapeute, formatrice en expression vocale.  Où, quand, combien? A Paris (14ème)    Les 15 et 16 février 2014  (9h30 - 17h30) Prix : 180€(nous consulter si difficultés de paiement) Inscriptions et renseignements : girard.evelyne@wanadoo.fr  [...]

Lire la suite

Vole vole, petite maman

A Leda Vola, vola, piccola ala, Mia dolce, rondinella Vai lontano, vattene serena – che qui niente ti trattenga Raggiungi il cielo e l’etere – lasciaci, lascia la terra Lascia questo manto di miseria – cambia d’universo Vola, vola, piccola mamma – vola angelo mio, mio dolore Lascia il tuo corpo e lasciaci – che infine la tua sofferenza cessi Va’ raggiungere l’altra riva – quella dei fiori e delle risate Quella che volevi tanto – la tua vita di bambina Vola, vola, amore mio – perché il nostro è troppo pesante Perché niente ti allevia – vola al tuo ultimo volo Lascia le tue ore sfinite – vola, non l’hai rubato Diventa soffio, colomba – per prendere il volo Vola, vola piccola fiamma – vola angelo mio, anima mia Lascia la tua pelle di miseria – va’ a ritrovare la Luce   [...]

Lire la suite

INSCRIVEZ-VOUS AU …

STAGE DU 18 et 19 JANVIER 2014 (il y a encore de la place!!) Éduquer à la joie© Module de base pour enseignants, éducateurs et parents (2 jours) La formation a pour objectif d'accompagner enseignants, parents et tous ceux qui sont dans le métier de la transmission de la connaissance et du savoir-faire, à s'orienter dans la recherche de solutions concrètes à adopter au quotidien avec les enfants et les jeunes.  A partir du partage des expériences des participants, le stage offrira des notions théoriques et des informations pratiques, mais surtout des exercices efficaces à proposer à l'école et à la maison pour vivre l'actuel moment de changement dans la perspective de la Joie de vivre, véritable tâche de l'éducation.  Ces deux jours constituent la formation de base pour accéder aux 2 modules successifs (le calendrier sera bientôt disponible sur ce site).   Le stage sera animé par  Antonella Verdiani, docteur en sciences de l’éducation, formatrice, conférencière  Antonella Verdiani Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Actes Sud 2012 Page Facebook : Ces écoles qui rendent nos enfants heureuxPrintemps de l’éducation : www.printemps-education.org  et Evelyne Girard, clown, art-thérapeute, formatrice en expression vocale.  Jour 1 : Présentation, cadre et règles de protection Mise en commun des expériences des participants (motivations, attentes, objectifs...) La Joie, c’est quoi ? L’approche de l’éducation intégrale et transdisciplinaire De la joie - émotion à la Joie - état : un parcours éducatif Exercices : vivre la Joie ! Les 4 étapes de l’éducation à la Joie : les 4R, reconnaître, résonner, révéler, réveiller ... 1. Reconnaître (comment reconnaître l’autre, ses passions, ses espoirs ? Se reconnaître ?) Exercices Mise en commun et clôture de la journée   Jour 2 : Eveiller la Joie intégrale 2. Résonner (« entendre avec l’oreille de l’autre ») Exercices 3. Révéler (lever le voile...) Exercices et mise en commun 4. Réveiller (le « maître d’éveillance ») Exercices et mise en commun Des outils pour éduquer à la joie Références pédagogiques en France et dans le monde Partage final et clôture du séminaire Où, quand, combien? A Paris (14ème)    Les 18 et 19 janvier 2014  (9h30 - 17h30) Prix : 180€(nous consulter si difficultés de paiement) Inscriptions et renseignements : girard.evelyne@wanadoo.fr                                                  ILS ONT DIT DE NOUS... "Il me tardait d'écrire pour vous dire au combien ce stage m'a été important et continuera de raisonner en moi ceci pour longtemps je l'espère. Je n'avais jamais réellement "contacté ma joie" auparavant, je crois que je devenais trop sérieuse dans ma nouvelle vie et il était temps pour moi d'avoir ce déclic. (...) Vous avez réussi à nous faire sortir de notre zone de confort sensoriel et ça je ne l'avais jamais encore expérimenté (ni écrit tel quel d'ailleurs).La joie est aussi selon moi le seul vecteur qui permettra de lier les être humains entre eux et donc de contribuer à plus de paix dans le monde." O. "En nous accompagnant lors de ce stage, vous avez ouvert en moi un nouveau chemin. Merci." I. "... j'ai participé au stage "Education à la Joie" qui m'a enchanté, que je garde profondément à coeur depuis, et dont je ne cesse de faire les louanges à qui me semble concerné. ... Or ce WE a profondément résonné avec mes réflexions du moment en y apportant du concret et de la Joie extrêmement communicative !" Chantal "Merci à Antonella qui nous a apporté avec une grande simplicité, le fruit de ses précieuses années de recherches en sciences de l’éducation et qui nous a fait vivre de belles expériences. Si je suis en paix avec moi-même, l’enfant le sera aussi puisqu’il est mon miroir J’ai aimé votre élan et votre enthousiasme." Véronique. "Avec Evelyne, il y avait un bon équilibre entre le mental, le corps et l’émotionnel." Hugo "Merci pour cette belle grande bouffée d'oxygène enivrée de joie et de liberté à emporter toujours avec soi." Stéphanie [...]

Lire la suite

Conférence à la Gaité Lyrique, Paris, 12 décembre 2013

Eduquer à la joie  c’est nourrir et cultiver notre partie humaine la plus lumineuse,  la joie,  pour qu’elle demeure notre moteur d’évolution interne et devienne notre puissance d’action collective  dans la construction de la paix.  Présentation à la Gaité Lyrique, Paris, 12 décembre 2013 [...]

Lire la suite

OSEZ LE BONHEUR!

[...]

Lire la suite

STAGE DU 18 et 19 JANVIER 2014 (les inscriptions sont ouvertes!)

Éduquer à la joie© Module de base pour enseignants, éducateurs et parents (2 jours) La formation a pour objectif d'accompagner enseignants, parents et tous ceux qui sont dans le métier de la transmission de la connaissance et du savoir-faire, à s'orienter dans la recherche de solutions concrètes à adopter au quotidien avec les enfants et les jeunes.  A partir du partage des expériences des participants, le stage offrira des notions théoriques et des informations pratiques, mais surtout des exercices efficaces à proposer à l'école et à la maison pour vivre l'actuel moment de changement dans la perspective de la Joie de vivre, véritable tâche de l'éducation.  Ces deux jours constituent la formation de base pour accéder aux 2 modules successifs (le calendrier sera bientôt disponible sur ce site).   Le stage sera animé par  Antonella Verdiani, docteur en sciences de l’éducation, formatrice, conférencière  Antonella Verdiani  Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Actes Sud 2012 Page Facebook :  Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Printemps de l’éducation :  www.printemps-education.org  et Evelyne Girard, clown, art-thérapeute, formatrice en expression vocale.  Jour 1 : Présentation, cadre et règles de protection Mise en commun des expériences des participants (motivations, attentes, objectifs...) La Joie, c’est quoi ? L’approche de l’éducation intégrale et transdisciplinaire De la joie - émotion à la Joie - état : un parcours éducatif Exercices : vivre la Joie ! Les 4 étapes de l’éducation à la Joie : les 4R, reconnaître, résonner, révéler, réveiller ... 1. Reconnaître (comment reconnaître l’autre, ses passions, ses espoirs ? Se reconnaître ?) Exercices Mise en commun et clôture de la journée   Jour 2 : Eveiller la Joie intégrale 2. Résonner (« entendre avec l’oreille de l’autre ») Exercices 3. Révéler (lever le voile...) Exercices et mise en commun 4. Réveiller (le « maître d’éveillance ») Exercices et mise en commun Des outils pour éduquer à la joie Références pédagogiques en France et dans le monde Partage final et clôture du séminaire Où, quand, combien? A Paris (14ème)    Les 18 et 19 janvier 2014  (9h30 - 17h30) Prix : 180€ (nous consulter si difficultés de paiement) Inscriptions et renseignements : girard.evelyne@wanadoo.fr                                                  ILS ONT DIT DE NOUS... "Il me tardait d'écrire pour vous dire au combien ce stage m'a été important et continuera de raisonner en moi ceci pour longtemps je l'espère. Je n'avais jamais réellement "contacté ma joie" auparavant, je crois que je devenais trop sérieuse dans ma nouvelle vie et il était temps pour moi d'avoir ce déclic. (...) Vous avez réussi à nous faire sortir de notre zone de confort sensoriel et ça je ne l'avais jamais encore expérimenté (ni écrit tel quel d'ailleurs).La joie est aussi selon moi le seul vecteur qui permettra de lier les être humains entre eux et donc de contribuer à plus de paix dans le monde." O. "En nous accompagnant lors de ce stage, vous avez ouvert en moi un nouveau chemin. Merci." I. "... j'ai participé au stage "Education à la Joie" qui m'a enchanté, que je garde profondément à coeur depuis, et dont je ne cesse de faire les louanges à qui me semble concerné. ... Or ce WE a profondément résonné avec mes réflexions du moment en y apportant du concret et de la Joie extrêmement communicative !" Chantal "Merci à Antonella qui nous a apporté avec une grande simplicité, le fruit de ses précieuses années de recherches en sciences de l’éducation et qui nous a fait vivre de belles expériences. Si je suis en paix avec moi-même, l’enfant le sera aussi puisqu’il est mon miroir J’ai aimé votre élan et votre enthousiasme." Véronique. "Avec Evelyne, il y avait un bon équilibre entre le mental, le corps et l’émotionnel." Hugo "Merci pour cette belle grande bouffée d'oxygène enivrée de joie et de liberté à emporter toujours avec soi." Stéphanie [...]

Lire la suite

Une (petite) contribution à la campagne (R)évolution de l’éducation des Colibris (http://www.colibris-lemouvement.org)

PETIT LEXIQUE DES PÉDAGOGIES "DIFFÉRENTES" par Antonella Verdiani, auteure de "Ces écoles qui rendent nos enfants heureux", et fondatrice du Printemps de l’éducation. Pédagogie Montessori Fondatrice : Maria Montessori (1870 – 1952)Cette pédagogie se fonde sur l'éveil sensoriel de l’enfant et le développement de son esprit d’autonomie, favorisé à l’école par une atmosphère concentrée, sous les yeux d’un maître bienveillant. L’autonomie se rejoint par un travail individualisé, utilisant du matériel auto-didactique, ce qui n’exclut pas aussi la possibilité du travail collectif, avec des règles de vie responsabilisantes. L’enseignant agit en tant qu’autorité reconnue, mais bienveillante, ouverte et attentive aux rythmes et aux besoins des élèves. Selon les observations de Maria Montessori, les enfants traversent des "périodes sensibles". Les classes sont divisées selon les cycles d’âges définis, de 3-6 et de 6-12 ans pour le primaire. La pédagogie Montessori a fait ses preuves partout dans le monde en s’adaptant bien à des contextes culturels et sociaux diversifiés. Aujourd’hui sa vision de l'enfant comme une personne non seulement digne d'intérêt, mais surtout comme l'avenir d’une société de paix, est de très grande actualité. Pédagogie Steiner Fondateur : Rudolf Steiner (1861 – 1925)Les écoles Steiner –Waldorf ont des éléments communs avec d’autres pédagogies "alternatives",  comme l’atmosphère familiale avec des éducateurs; les programmes centrés sur l’enfant, où parents et enseignants œuvrent ensemble dans l’intérêt de l’épanouissement de celui-ci ; l’absence de système de notation et de redoublement ; l’équilibre entre activités cognitives, artistiques et techniques. Sa particularité est la conception spirituelle de l’être humain, la nature de l’homme, qui est à la base de toutes les activités éducatives de ce courant dont l’objectif ultime est l’intégration harmonieuse de l’entité spirituelle (âme-esprit) avec l’entité physico-corporelle de l’être humain. Pour Rudolf Steiner, l’enseignant (éducateur) travaille avec les forces spirituelles concentrées dans le Moi de l’individu (son esprit), par lesquelles on peut accomplir un véritable travail de transformation sur l’entité humaine. Dans cette éducation, la place de l’art est centrale tout comme la pratique des matières enseignées (par ex. eurythmie, musique, aquarelle, calligraphie, travail de bois, jardinage biodynamique en plus des matières conventionnelles). Pédagogie Freinet Fondateur : Célestin Freinet (1896 – 1966)Fondée sur la liberté et l'expression libre des enfants, sa particularité est celle de stimuler le travail coopératif sur la base de l’intérêt des élèves. A la différence d’autres pédagogies "alternatives", la relation maître –élève est presque paritaire car c’est le conseil de classe qui prend les décisions, l’enseignant se pliant à son autorité. C’est une vision éminemment politique parce qu’elle renverse carrément la donne sur le rapport au pouvoir existant, même en forme de bienveillance, dans les écoles Montessori ou Steiner-Waldorf. De ce fait, Freinet apporte à l’éducation une vision militante, œuvrant pour l’émancipation de l’individu et du monde. C’est pourquoi le développement de l’esprit critique des enfants est au centre de la philosophie éducative, que l’on cherchera à stimuler par des techniques comme le texte et le dessin libre, l’imprimerie, le journal étudiant et la correspondance inter-scolaire, entre autres. Pédagogie Institutionnelle Fondateur : Fernand Oury (1920 - 1998)Le but de la pédagogie institutionnelle, inspirée par la pédagogie Freinet, est de créer et de faire respecter des règles de vie dans l'école où les enfants doivent (re)trouver le goût d'apprendre, à travers leur engagement et leur participation directe. Des lieux de paroles, définis comme des institutions, sont mis en place à cet égard, comme le "quoi de neuf" tous les matins ou des conseils de classe coopératifs toutes les semaines, où l’on expose et traite les problèmes et les questions de la vie de classe. Selon la pédagogie institutionnelle les lois sont nécessaires et ne doivent pas être transgressées, dans quel cas c’est le conseil qui décide et tranche. Pour synthétiser cette philosophie, c’est la classe, avec ses règles communautaires, qui devient pour l’enfant un endroit de référence et de sécurité où l'on peut régler des questions importantes, et où il va progressivement prendre en charge sa vie d’Homme. Education intégrale et Libre progrès Fondateurs : Sri Aurobindo (1872 – 1950) et Mirra Alfassa (1878 – 1973)Le but de l’Education intégrale, coïncide avec l’aspiration la plus élevée de l’homme : développer son être spirituel, selon un processus de croissance organique permettant d’intégrer les différentes facultés de l’enfant selon son inclination, les étapes de sa progression, ses lois propres de développement, ses dispositions naturelles et sa nature profonde. Dans les écoles issues de cette vision, répandues principalement en Inde et aux Etats-Unis, on ne s’occupe pas uniquement de l’apprentissage intellectuel des disciplines, mais d’un ensemble de sujets et d’éléments d’étude qui doivent être "intégrés" dans le chemin de la connaissance, dans lequel l’esprit occupe la place principale. Il s’agit de favoriser les attitudes innées de l’enfant, suivre "son besoin", mais surtout de l’amener vers sa réalisation intérieure. Le Libre progrès est une pédagogie qui se fonde sur la vision de l’Education intégrale. Selon cette approche, les élèves doivent acquérir un certain nombre de connaissances académiques, mais choisissent librement leur plan d’études. L’école ne prépare pas aux examens ni aux diplômes. Education lente et Slow Education La philosophie de l’Education lente (ou la Slow education qui s’inspire du mouvement Slow Food) est basée sur le plaisir d’apprendre pour retrouver le goût de l’apprentissage. Elle est fondamentalement reliée à une démarche écologique, d’éducation au développement durable et pacifiste. Voici quelques principes issus de la Pédagogie de l’escargot, manifeste pour une école "lente et non-violente" de Gianfranco Zavalloni : perdre du temps est gagner du temps apprendre par les mains dessiner au lieu de photocopier supprimer les notes et apprendre à nous poser les bonnes questions la recréation est un droit inaliénable la morale : le Certificat du Bon Sens des potagers pédagogiques pour ralentir avec la nature l’erreur est créative et... ne pas se prendre trop au sérieux ! Modèle Scandinave A partir des années 1970, les trois pays, Finlande, Norvège et Suède, ont fait le choix du système actuel : c’est un modèle intégré (un parcours ininterrompu de 7 à 16 ans), opposé a l’ancienne organisation en filières, qui est basé sur une conception commune à la Scandinavie des valeurs de liberté et de démocratie. Bien que ne s’agissant pas d’un courant pédagogique alternatif reconnu en tant que tel, ce modèle est une référence aujourd’hui en éducation. Voici ses lignes de force : chaque enfant est unique, au centre de l’acte éducatif, ses rythmes d’apprentissage sont respectés et la relation avec l’enseignant est fondée sur l’anti-autoritarisme ; il existe une continuité éducative entre les niveaux primaire et secondaire, (un même enseignant pour la même classe pendant toute une scolarité) ; le système d’évaluation est non pénalisant, le redoublement est rare, les notes sont presque absentes, l’auto-évaluation est pratiquée, l’inspection est inexistante ; les enseignants ont une haute qualité professionnelle, avec des formations continues régulières et des salaires supérieurs en moyenne au niveau européen ; il existe une tradition du travail en équipe, autant pour les enseignants que pour les élèves ; les parents d’élèves participent activement à la vie scolaire. Education démocratique Sous le terme d’Education démocratique on trouve tous ces établissements qui ont une vision non autoritaire et non conventionnelle de l’éducation et qui sont inspirés par une vision  libertaire. Les figures de référence sont Tolstoj, Dewey, Neils, Ivan Illich, Paulo Freire, Krishnamurti et, en France, Paul Robin, Freinet, ou les fondateurs de l’Education nouvelle. Une grande importance est donnée à l’éthique et le vivre ensemble car "une école, disait Krishnamurti, doit être un lieu où l’enseignant et l’enseigné explorent non seulement le monde extérieur, le monde du savoir, mais aussi leur propre pensée, leur comportement." Il existe aujourd’hui des réseaux d’écoles démocratiques dans des différentes régions du monde : les plus connus sont EUDEC, Communauté Européenne pour l’Education Démocratique et AERO (Alternative Education Resource Organization) avec IDEA (Institut for Democratic Education in America). Ecole à la maison Très répandu aux Etats-Unis, le courant de l’Ecole à la maison suscite beaucoup d’intérêt aussi en France avec, en 2006, 2869 enfants éduqués dans les familles, ainsi que environ 27000 inscrits dans des établissements à distance. Le phénomène est grandissant, souvent dicté par l’incapacité de l’école publique de se concentrer sur les besoins et les rythmes des enfants. Cela est possible parce que en France l’école n’est pas obligatoire : c’est l’instruction qui l’est. L’Article L.131-2 du Code de l’éducation prévoit cette liberté, à condition de faire une déclaration annuelle à la mairie et à l'inspection académique. C’est ainsi que de plus en plus de parents décident de ne pas envoyer leurs enfants à l’école et  s’organisent pour que leur instruction soit assurée à la maison. Des contrôles annuels pédagogiques sont prévus par la loi. Education authentique et Unschooling L’éducation authentique n’est pas un énième courant alternatif, mais elle se présente comme une alternative à l’éducation. Selon Jean-Pierre Lepri ou André Stern, qui en sont les porte-parole en France, l’école est le lieu où l’on apprend la compétition, la dépendance et la peur, entre autres, de s’exprimer, de poser des questions. Par contre, laissé libre d’explorer le réel à son propre rythme, l’enfant peut déployer sa qualité innée qui est l’enthousiasme, dispositif naturel favorisant tout apprentissage. C’est ce même enthousiasme, que l’enfant exprime surtout dans le jeu, qui a le rôle de solliciter son cerveau et lui permet d’acquérir des vraies compétences. Dans une telle société, la mise en commun des talents et des savoir-faire (comme les réseaux d’échanges réciproques des savoirs) devient "éducative". Les parents qui optent pour cette option sont plus des facilitateurs que des profs, et ils doivent assurer à leurs enfants l’accès à beaucoup de ressources (bibliothèques, médiathèques, musées, télévision, radio...) et être toujours prêts à seconder leur curiosité. Le mouvement Unschooling ("pas d’école"), qui a été fondé par John Holt en 1977, partage cette même vision. En 2005, il y aurait eu 150.000 enfants aux Etats-Unis, soit 10% sur 1 million et demi des enfants faisant "l’école à la maison". [...]

Lire la suite

Et si nous laissions les portes de nos classes ouvertes ?

« Qu’est ce que vous reprochez à l’Education nationale lorsque vous dites qu’on vous empêche d’apporter du nouveau dans les contenus et dans votre manière d’enseigner ? » c’est une des questions que je pose souvent aux enseignants qui viennent dans mes stages chercher un « souffle nouveau », comme ils le disent. Les réponses se ressemblent.  Elles sont souvent des plaintes, parfois des cris de désespoir, toutes expriment le besoin d’être écoutés, entendus : « trop de lourdeur administrative, les programmes sont trop chargés, j’ai les parents, le directeur, le proviseur, l’inspecteur sur le dos, je ne peux rien innover,... bien que... ». « ? » « ...bien que, il faut quand même le dire, une fois la porte de la classe fermée, nous sommes libres du point de vue pédagogique» ajoute une enseignante avec un grand sourire « c’est même écrit sur la loi ! » Il y a donc une loi qui nous parle de liberté! Je cours ainsi relire ce que dit l’article L912-1-1 du Code de l’éducation à ce sujet: « La liberté pédagogique de l'enseignant s'exerce dans le respect des programmes et des instructions du ministre chargé de l'éducation nationale et dans le cadre du projet d'école ou d'établissement avec le conseil et sous le contrôle des membres des corps d'inspection.... ». (Entre parenthèses, ce que la loi ne me dit pas, c’est qu’est ce qu’on entend par liberté pédagogique, chacun pouvant l’accommoder à sa propre vision de l’éducation et son effective application, la mienne étant attachée au sens profond de l’éducation et de l’école, ainsi qu’aux interactions entre le maître et les élèves et entre les élèves eux-mêmes, entre autres, mais ça c’est une autre histoire...). Ce qui m’importe ici c’est plutôt d’interroger la question de l’exercice de cette liberté, une « liberté qui ne se donne pas, elle se prend », comme le disait le poète. Si donc la liberté ne se donne pas (même pas par un article de loi), mais elle se prend (parce que déjà là), qu’attendons-nous donc pour devenir les êtres libres que nous sommes déjà ? (par « nous », j’entends les profs, les enseignants qui en ont ras-le-bol du système, les maîtres clandestins et invisibles qui innovent « une fois la porte de la classe fermée », nous, les humains ...) Qu’attendons-nous donc pour arrêter de donner la faute à l’Autre, cet Autre qui est le système en entier, inamovible, éléphantesque, écrasant... cet Autre qui est nous ?! Et si nous arrêtions de râler, pour paraphraser le titre d’un livre à succès, et nous commencions par l’exercer, cette chère liberté pédagogique ? Et si nous laissions, une fois pour toutes, la porte de la classe ouverte ? Ce serait nous lancer dans un processus nouveau (et sans – retour, c’est la bonne nouvelle) de conscientisation, difficile mais à la portée des « évolutionnaires » que nous sommes, une succession de défis et d’épreuves telles que : reconnaître sa propre peur (du système, de l’autre, des autres...) pour s’en dégager, ne plus voir l’autre comme un ennemi, connaître ses droits et ses devoirs de liberté, d’enseignants bien sûr, mais d’êtres humains d’abord... Ce serait, comme le disait si bien Christiane Singer, sortir de « ces chambres mortuaires où s’essoufflent nos vies corsetées dans la norme, toutes occupées à ne pas fleurir, à ne pas rayonner, à ne pas dépasser les limites du possible et de l’impossible...».                     Alors, on y va ? [...]

Lire la suite

Le Printemps de l'éducation  vous invite à une journée sur: L’Art de Vivre en Paix l’expérience de Marco Ernani, maire d’Altinopolis (Brésil) le 30 novembre 2013 à Paris Conçue comme une véritable formation, cette journée s’adresse à tous ceux qui désirent connaître en profondeur la démarche éducative appliquée dans sa ville par ce maire extraordinaire qui est Marco Ernani. Dans la première partie de la journée Roswitha Lanquetin, formatrice d’UNIPAZ, introduira l’approche de « L’Art de Vivre en Paix » qui a inspiré l’action du maire à Altinopolis. Cette formation est interactive et invite les participants à explorer des leviers qui ouvrent à une culture de paix au quotidien. Ceci permettra à chacun de découvrir une méthode transdisciplinaire d’éducation à la paix originale, intégrant le développement personnel, l’éveil de la conscience, la solidarité sociale et la protection de l’environnement. ------------- Marco Ernani est le maire de la ville d’Altinopolis (état de San Paulo, Brésil) où depuis 1993 et au cours de différents mandats, a tenté d'améliorer les conditions de vie des habitants par une expérimentation sociale portant sur la non-violence par l'éducation, la mise en place d'un système de santé décentralisé et l'amélioration de l'habitat. Dans le domaine de l'éducation, Marco a révolutionné le fonctionnement des écoles et des centres sociaux de sa ville par la mise en place d’un programme inspiré par la vision du psycho-sociologue Pierre Weil (1924-2008). Les résultats qu’il a obtenus sont spectaculaires avec l'effondrement de la petite criminalité et une chute de la mortalité infantile. (Pour plus d’information lire : A.Verdiani Ces écoles qui rendent nos enfants heureux, Actes Sud, 2012) Roswitha Lanquetin, éducatrice, socio-pédagogue et co-fondatrice de UNIPAZ France. Au cours de ses nombreux séjours à l'étranger, elle constate qu’au delà de nos différences, quelque chose existe qui nous unit. Cette intuition est confirmée par sa rencontre avec Pierre Weil, universitaire français établi au Brésil, créateur de l'Université Holistique Internationale UNIPAZ. Nous pouvons cultiver une autre vision pour être en paix avec nous-mêmes, avec les autres et avec la nature. (http://www.unipazfrance.org) Date : 30 novembre 2013 (9h30- 17h30) Lieu : Centre La Clairière, 60 rue Greneta – 75002 Paris Coût de la journée : 85€ (chômeurs et étudiants 65€) Inscriptions : contact @printemps-education.org ou   http://www.weezevent.com/journee-lart-de- vivre-en-paix-lexperience-de-marco-ernani-maire-daltinopolis-bresil  [...]

Lire la suite

Stage EDUQUER A LA JOIE du 26 et 27 octobre…

... vite, vite, il y a encore des places !  Inscrivez-vous chez : girard.evelyne@wanadoo.fr [...]

Lire la suite

Mon interview au Festival du livre de Mouans-Sartoux, le 5 octobre.

Lancement du Tour de France du Printemps de l'éducation! Cliquez sur ce lien pour voir la vidéo: http://new.livestream.com/video2zone/festivaldulivre2013mouanssartoux/videos/31800908 [...]

Lire la suite

EduKa-3000: Le 19 octobre à Paris, les enfants aussi feront monter le baromètre du bonheur!

EduKa-3000 Regarde ! Ce cousu d'or, tous les matins, prend son jeune fils par le bras et l'emmène sur la colline qui domine les champs, les vignes, la rivière, la palmeraie. Tous les matins, mêmes paroles: - Regarde, fils, regarde bien. D'est en ouest, jusqu'aux horizons, tout ce que tu vois est à nous. Je n'ai pas ménagé ma peine, et tu devras te battre aussi pour garder tes biens au soleil. La vie est dure, mon garçon. Regarde, sois fier et sois fort. Un pauvre homme, tous les matins, prend son jeune fils par le bras et vient sur la même colline. Ils n'ont rien qu'une maison basse et un jardin qu'on ne voit pas, d'aussi haut, tant il est petit. Tous les deux respirent l'air bleu, puis le père ouvre grands ses bras et dit : - Regarde, mon enfant, nous sommes vivants sous le ciel dans l'infinie beauté du monde. Le 19 octobre à Paris -  un nouveau Forum Happylab  pour 'oser le bonheur'  et partager une après midi de conférences, d'ateliers interactifs, de rencontres HAPPYLAB et un Forum des Enfants  imaginé par  EDUKA 3000 pour chercher dans le geste, ensemble, à l'intérieur, en silence, en couleurs, à l'extérieur... notre réponse à la question  'Et pour toi, le bonheur c'est quoi ?' Pour en savoir plus sur Happylab et cette journée, c'est ici ! [...]

Lire la suite

Journée de formation avec Gopal Krishnamurthy

Le Printemps de l’éducation vous invite à une : Journée de formation avec Gopal Krishnamurthy le 11 octobre 2013 à Paris Que vous soyez parents, enseignants, ou étudiants intéressés par une vision éducative inédite en France,  cette occasion vous concerne ! Cette journée s’adresse à tous ceux qui désirent connaître la démarche éducative pratiquée dans les écoles fondées par Jiddu Krishnamurti en Inde, Etats Unis et Angleterre (http://www.brockwood.org.uk). C’est une occasion unique de connaître des théories et des solutions pédagogiques différentes du modèle traditionnel, mais aussi des courants pédagogiques alternatifs « historiques » (Montessori, Steiner, Freinet,...). Elles vous seront proposées de façon brillante et interactive par Gopal Krishnamurthy, un expert en éducation qui sait allier dans son enseignement des valeurs occidentales et orientales. Gopal Krishnamurthy est co-directeur de l’école Brockwood Park. Il est titulaire d’un doctorat en éducation, d’une maitrise en Education et Philosophie, d’une licence de physique, et il a enseigné pendant plus de 18 ans au niveau secondaire et universitaire. Il est également passionné par la formation des enseignants et la vision éducative de Krishnamurti. En anglais avec traduction en français. Date : 11 octobre 2013 (9h30- 17h30) Lieu : Paris (adresse à préciser selon le nombre d’inscrits) Coût de la journée : 85€ Tarif réduit : 65€ (au lieu de 85€) pour les participants au 2e Forum International de l'Evolution de la Conscience  www.evolutionconscience.com  (vous pouvez aussi bénéficier d'un tarif réduit à la journée du 12 octobre avec le code PRINTEMPS).  Inscriptions : http://www.weezevent.com/journee-de-formation-avec-gopal-krishnamurthy Parce que l’enseignement est généralement structuré autour du fait que l’on sait déjà, « ne pas savoir » constitue un point de départ difficile mais indispensable pour enseigner et apprendre“. Gopal Krishnamurthy [...]

Lire la suite

Retours des stages de fin aout à Saint Martin en Haut (près de Lyon)

... quoi de mieux, pour nous encourager, de ces magnifiques témoignages?  Participants Module de base Merci à tous pour ce temps de partage, ces regards bienveillants, ces mots doux, ces belles rencontres. Merci Evelyne pour ce magnifique personnage et la force de tes messages. Merci Antonella pour ce travail autour de la joie et ta manière de la transmettre. Merci d'être ce que vous êtes. Ce stage m'a nourri au plus profond de moi... La rentrée est un moment ou les tensions sont souvent présentes : je reste (grâce à vous) dans cette énergie bienveillante et positive qu'est la joie! Je vous embrasse, O. Bonjour... la formation ''éduquer à la joie'' que vous nous avez proposée était d'une grande qualité humaine.  Très équilibrée au niveau de l'alternance entre corps (nombreux exercices en mouvement) et esprit (retour sur ce qui a été vécu et prise de recul pédagogique pour ouvrir l'analyse sur toute l'éducation), elle a aussi laissée une large au place aux émotions. Vous avez su nous mettre en confiance afin que nous puissions nous exprimer, lâcher-prise pour aller plus loin et cheminer vers l'essentiel.  Bravo ! je suis bien consciente que le groupe avait aussi sa part dans la construction de ces trois journées magiques, nous avons chanté, rit, pleuré ... grâce à tous! Mais bravo à vous d'avoir impulser cela par votre professionalisme, spontanéité, adaptabilité, sens de la répartie et... joie de vivre!  Je m'inscris déjà pour une suite !  Ma rentrée ne pourra pas être anodine avec tous les pétillements que j'ai reçus !  Beau cheminement,  M. ... il m'importe d'envoyer ce petit mot pour dire que j'ai été enchanté par ce stage, que le groupe et les intervenantes étaient de grande qualité et que j'aurai grand plaisir à participer à une autre rencontre sur ce thème ou un autre.  Encore merci pour l'accueil. A une prochaine,  N. Antonella, Je te remercie d'avoir prêté attention à ce que je puisse entendre: c'est reposant pour moi de sentir une personne attentionnée quand je participe à un groupe! Je suis heureuse de t'avoir connue comme personne porteuse de la sensibilité à la joie qui régénère en profondeur et construit la paix. C'est avec grand plaisir que je te retrouverai... d'abord en lisant ton livre, que je vais aller acheter...  puis sûrement avec le" Printemps de l'Education"... et le 2° module de "Eduquer à la Joie",  dont je vais parler autour de moi! J'apprécie aussi de glisser délicatement l'aspect spirituel dans l'être, et de parler de la reliance:   ainsi ... JOIE, PAIX et AMOUR UNIVERSEL donnent le ton dans la subtilité, la simplicité et l'expression juste. Bonne rentrée de septembre pour la nouvelle saison qui approche! Je t'embrasse, B. Stage enseignants   ... et de notre part, un grand MERCI  à l'Association Graine d'école (http://www.grainedecole.com)  qui sait nous accueillir si bien, en particulier à Pascale :-)! [...]

Lire la suite

Education à la JOIE et à la PAIX

Le stage en juillet au Liban, à l'Université pour la non-violence et les droits de l'homme - AUNORH (site web bientôt en ligne), a été un expérience forte. Comment parler de la joie à des jeunes qui vivent encore la guerre, la violence au quotidien?  Paradoxalement c'est bien parmi ces personnes que j'ai trouvé l'enthousiasme le plus fort, la motivation la plus grande à se reconnecter à leur source de joie, comme si la fréquentation de la mort, leur donnait une poussée de vie supplémentaire, une foi inébranlable dans la vie... "Nous sommes vivant aujourd'hui, alors célébrons-la cette vie si absurde, si dure mais aussi si douce, si porteuse d'espoir!" c'est leur philosophie...  Le site de AUNORH dans les montagnes derrière Beyrouth J'ai rencontré des jeunes activistes, comme ceux de la photos, mais aussi des moins jeunes, des gens rescapés des bombes de Syrie, des activistes travaillant dans les camps de réfugiés, des militants de longue date pour la paix dans cette interminable guerre entre Palestiniens et Israéliens, des femmes qui avaient perdu leur emplois à cause du conflit en Syrie (entre parenthèses...mais qu'est ce qui se passe en Syrie actuellement? les nouvelles ne font plus la une des la presse, elles sont supplantées par l'Egypte, mais le gens continuent d'être massacrés!), enfin une humanité merveilleuse qui, tout en ayant souffert, continue de AGIR et CROIRE EN LA PAIX! Alors, j'ai envie de leur dire MERCI pour la rencontre, MERCI pour cette foi dans l'Homme, MERCI pour le partage et la spontanéité et aussi pour l'émotion suscitée par vos témoignages. Dans la ville de Beyrouth reconstruite, une vielle femme s'attarde converser avec des soldats, pendant qu'elle donne à manger aux oiseaux  [...]

Lire la suite

Stage de rentrée, 7 et 8 septembre… les inscriptions sont ouvertes!

Stage  EDUQUER A LA JOIE©  Ce stage propose de découvrir, par un parcours interactif et ludique, les étapes de l’Éducation à la Joie© à travers des moments de partage de connaissances, des exemples de pédagogies différentes et des exercices pratiques que vous pourrez réutiliser avec vos élèves, vos enfants et petits-enfants ainsi que dans toute autre situation éducative. Cette approche est basée sur la participation active et sur le vécu des participants. Animé par Antonella Verdiani, docteur en sciences de l’éducation, conférencière et co-fondatrice du Printemps de l’éducation www.printemps-education.org et Evelyne Girard, clown, art-thérapeute, formatrice en expression vocale. "Merci à Antonella qui nous a apporté avec une grande simplicité, le fruit de ses précieuses années de recherches en sciences de l’éducation et qui nous a fait vivre de belles expériences. Si je suis en paix avec moi-même, l’enfant le sera aussi puisqu’il est mon miroir J’ai aimé votre élan et votre enthousiasme." Véronique. "Avec Evelyne, il y avait un bon équilibre entre le mental, le corps et l’émotionnel." Hugo "Merci pour cette belle grande bouffée d'oxygène enivrée de joie et de liberté à emporter toujours avec soi." Stéphanie Stage d’un week-end à Paris : 7- 8 septembre 2013   Tarif 180€  Inscriptions et renseignements : girard.evelyne@wanadoo.fr  (ou laissez un commentaire sur ce même site: www.antonellaverdiani.com) Antonella Verdiani Ces écoles qui rendent nos enfants heureux Pédagogies et méthodes pour éduquer à la joie Actes Sud 2012 Page Facebook : Ces écoles qui rendent nos enfants heureux [...]

Lire la suite

Jewels of Sea

This is a CG movie that depicts saltation and growth of life in the sea using jewelry as the motif for illustrating the theme "Jewels of Sea." It creates mystifying and attractive scenery by the ores resembling creatures of sea and its transforming refraction and reflection of light that are affected by the organic moves. Magnifique!!!  [...]

Lire la suite