en collaboration avec le Centre d’Education Biocentrique de Nantes…

Conférence Eduquer à la Joie

par Antonella Verdiani 
 le vendredi  21 mars
de 19h45 à 22h
  Salle
Bonnaire   –   1 rue de Koufra   –    Nantes
entrée : 5 € 
Eduquer à la joie c’est nourrir et
cultiver notre partie humaine la plus lumineuse, la joie, pour qu’elle demeure
notre moteur d’évolution interne et devienne notre puissance d’action
collective dans la construction de la paix. 
Antonella Verdiani
La
conférence sera suivie par un 
Atelier
pratique 
Oser la Joie
de 22h à 23h30
avec Alain Lucas – responsable du CEBO
Conférence  + séance de Biodanza : 
20 € en réservation avec arrhes – 25 € sur
place
ATELIERS
du week-end
 :
samedi 22
mars
 de 14h à 21h
Eduquer
à la Joie

par Antonella Verdiani
Docteur en Sciences de l’éducation, ex
spécialiste de l’éducation à la paix à l’Unesco, auteur du livre  
Ces écoles qui rendent nos enfants heureux – Pédagogies et méthodes pour éduquer à la
joie
coédition Actes Sud / Colibris 2012 
CONSULTER
Extrait du livre
 :
Antonella est initiatrice du
mouvement Printemps de l’éducation, réunissant
des associations, institutions et individus qui militent pour un
changement de l’éducation et de l’école, centré sur le bien-être et l’épanouissement des
enfants et des enseignants, dans la perspective
de la Joie de vivre, véritable tâche de l’éducation
      et
dimanche
23 mars 
de 9h à 17h30
Empathie
Vivante et Joyeuse
 
par Alain Lucas
alain lucas education biocentrique
Diplômé en sciences de l’éducation et
psychologie du travail. Responsable de formation d’enseignant, de formateur
depuis 20 ans et du CEBO,  Centre
d’éducation Biocentrique de l’ouest.
L’empathie est plus souvent associée à une dimension thérapeutique,
d’écoute des difficultés, d’émotions délicates à exprimer qu’au partage de
la bonne humeur, la joie, la candeur… Dans notre posture d’enseignant, de
parent nous la faisons peu vivre sous cette forme, car nous avons appris à
éduquer en associant cette responsabilité dans et avec le plus grand sérieux.
De ce fait dans les relations éducatives, les enfants, les élèves par empathie
ou mimétisme adoptent ce sérieux, cette règle, cette concentration qui dans
leur corps d’enfant est synonyme de contraction. Les neurosciences démontrent
que ce stress n’est pas utile, ni juste pour des apprentissages sains et
durables, et surtout pour une construction identitaire. Ceci génère plutôt une
association de l’effort, du travail, du labeur comme un devoir, de la
contrainte, de la frustration, plutôt qu’une motivation issue du désir, de
plaisir, de joie d’apprendre à vivre et de partager.
Cette empathie et la joie sont facilitées et possibles quand nous nous
sentons présent et vivant, car comment sentir ce que vit l’autre, si nous
ne sommes pas dans le senti pour nous-mêmes ? Comment percevoir et sentir
le bon, le beau, la joie, le vivant, le merveilleux chez l’autre si nous
nous ne le sommes pas donné ou offert pour nous ?
Il est urgent et prioritaire, de cultiver et se centrer sur cette
empathie joyeuse car c’est cette présence avant tout que nous avons d’abord
à transmettre et à partager au lieu de se centrer sur des savoirs et des
règles. Thomas d’Asembourg nous rappelle que « les enfants n’écoutent pas ce que nous disons, mais ce que nous sommes».
Ce stage propose d’accroitre et de renforcer une présence à soi donc au
vivant, et a partir de cette présence vivre des expériences de
relations vivantes ou d’empathie joyeuse avec l’autre et la
vie. L’invitation sera aussi de développer la qualification, chez soi
et pour l autre, véritable acte de reconnaissance signifiant le partage de
la connaissance de ce qui nous rend pleinement humain. Reconnaitre et
qualifier le beau et le bon de l’existence, enjeu urgent et responsabilité
décisive de toute éducation tournée vers le respect de la vie et de son
expansion.
L’ambition est de réhabiliter les relations et les pédagogies en lien
avec la vie, la bienveillance et la joie, de les intégrer et de les
incarner à l’école et à la maison, affirmant l’actuel moment de changement
la journée: 60
€ 
en réservation 30 € d’arrhes à
l’ordre de ABE 
10 route de la bridonnière 49270 la
Varenne – 75 € sur place
le wk : 100 € en résa (50 €
d’arrhes) – 120 € sur place
Lieu : salle Omnisport Marcel le Bonniec –
annexe 2 – Bd Pasteur – Ste Luce / Loire
Info – réservation : 02 40 96 89 80 / 06
76 55 04 58 
education-biocentrique@orange.fr
————————————–
Texte conférence : 
pour une école du vivant et une éducation pour apprendre à vivre
Colloque international “école sans murs” Université Paris 8, département
sciences de l’éducation novembre 2013
pour Télécharger  cliquer
 :

                            

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *